Mercure (planète)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mercure.
Mercure Mercure : symbole astronomique
Mercure vue par la sonde MESSENGER,le 14 janvier 2008.

Mercure vue par la sonde MESSENGER,
le 14 janvier 2008.
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe 57 909 176 km
(0,38709893 UA)
Aphélie 69 817 079 km
(0,46669835 UA)
Périhélie 46 001 272 km
(0,30749951 UA)
Circonférence orbitale 359 976 739 km
(2,406 UA)
Excentricité 0,20563069
Période de révolution 87,96934 d
Période synodique 115,8776 d
Vitesse orbitale moyenne 47,36 km/s
Vitesse orbitale maximale 58,98 km/s
Vitesse orbitale minimale 38,86 km/s
Inclinaison sur l’écliptique 7,00487°
Nœud ascendant 48,33167°
Argument du périhélie 29,12478°
Satellites connus 0
Caractéristiques physiques
Rayon équatorial 2 439,7 km
(0,383 Terre)
Rayon polaire 2 439,7 km
(0,384 Terre)
Rayon moyen
volumétrique
2 439,7 km
(0,383 Terre)
Aplatissement 0
Périmètre équatorial 15 329,1 km
(0,383 Terre)
Superficie 75×106 km2
(0,147 Terre)
Volume 60,83×109 km3
(0,056 Terre)
Masse 330,2×1021 kg
(0,055 Terre)
Masse volumique globale 5 427 kg/m3
Gravité de surface 3,701 m/s2
(0,377 g)
Vitesse de libération 4,435 km/s
Période de rotation
(jour sidéral)
58,6462 d
Vitesse de rotation
(à l’équateur)
10,892 km/h
Inclinaison de l’axe 0,0352 ± 0,0017°
Albédo géométrique visuel 0,106
Albédo de Bond 0,119
Irradiance solaire 9 126,6 W/m2
(6,673 Terres)
Température d’équilibre
du corps noir
433,9 K (160,9 °C)
Température de surface :  
Maximum : 700 K (427 °C)
Moyenne : 442 K (169 °C)
Minimum : 90 K (-183 °C)
Caractéristiques de l’atmosphère
Pression atmosphérique ~ 10-9 Pa
Masse totale Moins de 1 000 kg
Potassium K 31,7 %
Sodium Na 24,9 %
Oxygène O 9,5 %
Argon Ar 7,0 %
Hélium He 5,9 %
Dioxygène O2 5,6 %
Azote N 5,2 %
Dioxyde de carbone CO2 3,6 %
Eau H2O 3,4 %
Hydrogène H2 3,2 %
Histoire
Divinité babylonienne Nabû
Divinité grecque - le matin : Ἀπόλλων
- le soir : Ἑρμῆς
Nom chinois
(élément associé)
Shuǐxīng 水星 (eau)

Mercure est la planète la plus proche du Soleil et la moins massive du Système solaire[1]. Son éloignement au Soleil est compris entre 0,3075 et 0,4667 UA, ce qui correspond à uneexcentricité orbitale de 0,2056 — plus de douze fois supérieure à celle de la Terre, et de loin la plus élevée pour une planète du système solaire. Elle est visible à l'œil nu depuis la Terre avec un diamètre apparent de 4,5 à 13 secondes d'arc, et une magnitude apparente de5,7 à -2,3 ; son observation est toutefois rendue difficile par son élongation toujours inférieure à 28,3° qui la noie le plus souvent dans l'éclat du Soleil.

Mercure a la particularité d'être en résonance 3:2 sur son orbite, sa période de révolution(87,969 jours) valant exactement 1,5 fois sa période de rotation (58,646 jours), et donc la moitié d'un jour solaire (175,938 jours). L'inclinaison de l'axe de rotation de Mercure sur son plan orbital est la plus faible du système solaire, à peine minutes d'arc. Son périhélieconnaît une précession autour du Soleil plus rapide que celle prédite par la mécanique newtonienne, une avance de 42,98 secondes d'arc par siècle[2] qui n'a pu être complètement expliquée que dans le cadre de la relativité générale[3].

Mercure est une planète tellurique, comme le sont également Vénus, la Terre et Mars. Elle est près de trois fois plus petite et presque vingt fois moins massive que la Terre mais presque aussi dense qu'elle, avec une gravité de surface pratiquement égale à celle de Mars, qui est pourtant près de deux fois plus massive. Sa densité remarquable — dépassée seulement par celle de la Terre, qui lui serait d'ailleurs inférieure sans l'effet de la compression gravitationnelle — est due à l'importance de son noyau métallique, qui occuperait plus de 40 % de son volume, contre seulement 17 % pour la Terre.

Comme Vénus, Mercure est quasiment sphérique — son aplatissement pouvant être considéré comme nul — en raison de sa rotation très lente. Dépourvue de véritableatmosphère, sa surface est très fortement cratérisée, et globalement similaire à la face cachée de la Lune. Seules deux sondes spatiales ont étudié Mercure. Mariner 10, qui a survolé à trois reprises la planète en 19741975, a cartographié 45 % de sa surface et découvert son champ magnétique. La sonde MESSENGER, après trois survols en 2008-2009, s'est mise en orbite autour de Mercure en mars 2011 et a entamé une étude détaillée notamment de sa topographie, son histoire géologique, son champ magnétique et sonexosphère.

La quasi-absence d'atmosphère — il s'agit en fait d'une exosphère exerçant une pression au sol de l'ordre d'1 nPa (10-14 atm) — combinée à la proximité du Soleil — dont l'irradiance à la surface de Mercure varie entre 4,6 et 10,6 fois la constante solaire(1 362 W/m2) — engendre des températures en surface allant de 90 K (-183 °C) au fond des cratères polaires (là où les rayons du Soleil ne parviennent jamais) jusqu'à 700 K(427 °C) au point subsolaire au périhélie.

La planète Mercure doit son nom au dieu Mercure du commerce et des voyages, également messager des autres dieux dans la mythologie romaine. La planète a été nommée ainsi par les Romains à cause de la vitesse à laquelle elle se déplaçait[4]. Le symbole astronomique de Mercure est un cercle posé sur une croix et portant un demi-cercle en forme de cornes (Unicode : ☿). C'est une représentation du caducée du dieu Hermès. Mercure laissa également son nom au troisième jour de la semaine, mercredi(« Mercurii dies »)[5].

 

Orbite+aRotation

Conditions de surface

Géologie

Exploration

Culture

Notes et références

Voir aussi

Dernière modification il y a 15 jours